La récup’ des souvenirs

IMG_6223.JPGIl y a ces objets de notre enfance auxquels on tient particulièrement parce qu’ils nous rappellent des souvenirs, des odeurs, des bruits… Alors on les garde, on les chérit et quand vient le temps de les réutiliser on se réjouit de les retrouver comme de vieux amis.

L’un de ces objets, pour moi, était mon porte-manteau-train. Qu’est-ce que je l’ai aimé. La première chose que je faisais en rentrant de la maternelle, puis de l’école, était d’y accrocher mon manteau et mon sac et de filer prendre le goûter. Je me souviens de son emplacement exact dans notre entrée, de mes gants qui dépassaient du wagon, de mon écharpe qui glissait tout le temps.

Seulement mon « moi-adulte » n’aimait plus les couleurs de ce train

Alors je me suis lancé dans un DIY tout simple et que j’aimerais partager avec vous pour que vous y pensiez aussi avant de vous débarrasser de vos vieux meubles-souvenirs: J’ai repeint mon porte-manteau. TADAAA. Idée lumineuse s’il en est :-) C’est tout bête, mais le résultat est à mon goût actuel et du coup j’ai pu l’accrocher et le donner à mes enfants.

IMG_6256.JPGPas mal le résultat, n’est-ce pas?

Alors quelques astuces avant de commencer:
1. Nettoyez bien votre objet.
2. Décapez-le soigneusement. J’ai testé un produit décapant en pensant gagner du temps, mais en fait ça fait d’horribles petits boudins de peinture qui sont compliqués à enlever après. Rien ne vaut une bonne vieille machine à décaper ou le papier de verre.
3. Posez une sous-couche de couleur claire.
4. Et c’est parti pour la peinture. Pensez à prendre des couleurs qui flashent bien ensemble de manière à donner du peps à votre création.

Et le tour est joué. Je suis tellement heureuse que le train trône maintenant dans notre entrée et d’y voir pendre les vestes de nos enfants.

IMG_6259.jpgIMG_6253.jpg

Cookies in a jar – Free Printable

IMG_6126Cette année j’ai voulu offrir un petit quelque chose à la maîtresse de maternelle de Grand Fiston. D’ailleurs, c’est dingue, le jour J elle était couverte de présents. J’envisage une reconversion :-) Quoi qu’il en soit je cherchais une idée faite maison car, ne la connaissant pas bien, je ne voulais pas non plus lui acheter quelque chose d’inutile. Et si en plus, le cadeau en question pouvait être fait AVEC Grand Fiston, là, c’était le Graal. J’ai donc opté pour les très à la mode « Cookies in a Jar ».

Keskecé?

C’est tout bête: ce sont tout simplement des préparations de gâteaux auxquelles on retire tous les produits périssables genre les oeufs, le lait ou le beurre. On met les ingrédients uns à uns dans un bocal pour que ça fasse de jolis motifs et le tour est joué. Donc pour Noël, nous avons partagé notre recette de cookies américains, la vraie, la seule et l’unique. Déjà ça, en soit, c’est un chouette cadeau.

Voici la recette en entier, car je vous aime cher lecteur et que ces cookies sont les meilleurs au monde:

Recette:
– 260g de farine
– 1/2 cc de carbonate de soude
– 1/2 cc de sel
– 170g de beurre
– 220g de sucre brun
– 100g de sucre blanc
– 1 oeuf
– 1 jaune d’oeuf
– 300g de pépites de chocolat

Comment ça marche?
– Préchauffer le four à 170°C.
– Mélanger le beurre, le sucre brun et le sucre blanc.
– Ajouter l’oeuf et le jaune d’oeuf.
– Dans un autre bol mélanger la farine, le sel et le bicarbonate de soude. Les ajouter à l’autre préparation.
– Incorporer les pépites de chocolat.
– Laisser reposer la pâte au frigo pendant 20 minutes.
– Faire des petites boules de pâtes avec deux cuillers à café.
– Enfourner pour environ 15 minutes en surveillant les cookies.

Maintenant si vous voulez faire des « Cookies in a Jar », il vous suffit de mettre dans un bocal tous les aliments secs de la préparation: La farine avec le bicarbonate de soude, le sel, le sucre brun, le sucre blanc, les pépites de chocolat. Imprimez ensuite la recette ici: recette cookies et placez-la sur votre bocal. La personne à qui vous offrez tout cela n’aura plus qu’à ajouter le beurre et les oeufs et à suivre votre recette!

IMG_6124

Bonne dégustation!

pin pin pin pin piiiiiin piiiiin

12299162_1931356723755472_3074371558042232626_nHier nous avons fêté dignement et comme il se doit l’Homme de la maison. 35 ans c’est pas de la blague, on s’approche de la quarantaine (gniark). Alors comme El Padre de la Familia aspire à remplacer Hemingway dans toutes les librairies bien assorties, il n’a eu droit qu’à un misérable bon (ci-dessus, oui), mais un bon qui vaut de l’or. Si. Pas seulement parce qu’il est dessiné par ma pomme, mais parce qu’il lui ouvre les portes de séances de cours d’écriture. Tadaaaaaaa!

Alors voilà je partage cette idée en ces temps de recherche de cadeaux intense. Habitant la fière ville de Lausanne, mes adresses viendront de là, mais Google se fera sûrement un plaisir de vous renseigner sur vos environs!

Voilà pour Lausanne:
Alchimie du verbe (rien que ça!)
Annik Mahaim
La Migros

A vos plûmes!

Chai bon!

photo-9

J’ai une nouvelle lubie, j’ai nommé le Chai Latte. J’ai découvert ça chez Starbucks il y a peu et je me suis dit qu’au lieu de me ruiner chez notre ami américain, j’allais apprendre à le faire moi-même. Le plus: c’est super simple!

Il vous faut:
– du thé Chai genre ça
– un mousseur de lait de ce genre là
– de l’eau chaude
– du sucre vanillé
– de la cannelle

Alors c’est pas dur: vous chauffez votre eau, la versez dans une tasse et laissez infuser votre thé le temps prévu. Pendant ce temps vous moussez votre lait dans un verre à part et vous le disposez ensuite sur votre tasse de thé infusée. Choisissez la quantité de lait selon vos goûts, mois je fais 2/3 de thé, 1/3 de lait dans ma tasse énorme de Rice. Si votre tasse est aussi grande que la mienne, ajoutez 1/2 sachet de sucre vanillé (sinon moins) et saupoudrez de cannelle. Puis voilà, dégustez!

Ca avance ou bien?

1610973_1870614329829712_752697543140044108_nBon, je profite de nos avancées dans la chambre de la petite pour vous parler d’une marque que j’adooooooreuh: j’ai nommé Les Contemplatives. Rien de bien neuf, plusieurs d’entre vous connaîtrons déjà, mais dans le doute… Ils font de superbes accessoires pour les chambres d’enfants, dont ce sticker que vous voyez au dessus du lit de la petite. Le sticker est bien plus grand en vrai, puisqu’il fait partie d’une toise pour voir grandir vos rejetons, mais nous avons collé le reste sur un autre mur, donc ce sera pour une autre fois :-)

Ca fait maintenant plus de 3 ans (oui), depuis notre déménagement de Paris en Suisse, que nous trimballons le rouleau contenant notre précieux motif et que nous voulions le coller dans la chambre de Paul Premier, comme dans sa chambre parisienne. Mais voilà, en Suisse, les propriétaires sont adeptes du papier peint et qui dit papier peint dit pas de sticker. Entre temps il y a donc eu Tim Deuxième et c’est donc Petite Puce Troisième qui profitera de notre patience, puisque nous avons changé d’appartement il y a quelques temps et qu’ici, ça colle!

Je suis (bien) moins fan de leurs tissus (c’est dommage, il y avait du potentiel), mais le reste est à tomber! Je vous laisse faire un tour sur leur site et réfréner vos achats compulsifs :-)

Let the sun out

photo-9

Aujourd’hui un petit tutorat pour ces rideaux de fiiiiiille! Oui, nous sommes en train de préparer la chambre de la petite dernière! Enfin des tons roses, des petits trucs mignons et des objets inutiles! Woohoo!

Dans cette chambre nous avions le problème que la fenêtre a une taille bien spéciale et qu’il n’y a pas la place de placer une tringle de rideaux au dessus. Du coup, il fallait du sur-mesure. Comme c’est super simple et que vous êtes peut-être dans la même situation que moi, voici comment procéder:

1. Mesurez la taille de vos vitres et achetez du tissus en conséquence, tout en prévoyant 1cm de plus sur les côtés, le bas et 3cm de plus pour le haut. Selon le « froufrou » que vous souhaitez au niveau de la tringle, prenez plus ou moins de tissus.
Choisissez un tissus léger, car les tringles sont collées sur votre fenêtre et ne supporteraient pas de poids trop lourd.

2. Achetez une tringle à coller sur vos fenêtres, Là aussi prenez les mesures avant, il y en a de toutes les tailles. Si votre fenêtre est à peu près standard, vous pouvez même en trouver chez IKEA. Ca ressemble à ça:

photo 2-2

3. Coupez deux rectangles égaux de la taille de vos rideaux.

4. Pliez les ourlets d’1cm au fer à repasser sur les côtés et le bas de vos rideaux. Les coudre.

5. Avec le même principe que les ourlets, pliez votre tissus deux fois au niveau de l’endroit où le tissus passera dans la tringle, cela fera environ 3cm, , repassez-le et cousez-le à l’extrême limite. De cette manière vous aurez créé une sorte de tunnel pour passer la tringle.

6. Et voilà, vous avez terminé! Si comme moi vous souhaitez ramener vos rideaux au milieu, il vous suffit de couper deux rectangles dans le tissus restant, de les plier en quatre, de les repasser et de les coudre.

photo 1-2

Last Minute pour Pâques

photo 4-2 - copie

Bon, je l’avoue, le lapin en origami, je ne l’ai pas fait. Shame on me, mais je m’y collerai l’année prochaine. Si.

En attendant, pour les mamans à la bourre comme moi, voici une idée super simple et super rapide à faire avec vos enfants (coopérants), dès 3 1/2 ans. Le cadeau parfait pour les grand-parents avant de dévaliser leurs oeufs dans le jardin: L’oeuf-re d’Art (il est 22h18, excusez ce jeu de mot pourri).

Il vous faut: du sopalin, des feutres à pointe fine, une feuille de couleur cartonnée, de la colle, des ciseaux.

photo 1-2 - copie

C’est parti: 
1. Découpez une forme d’oeuf dans votre sopalin.
2. Installez bien confortablement votre marmot devant cette feuille et dites-lui de suivre les points du sopalin avec les feutres. Là, vous l’occupez pendant un loooooong moment. La paix. Génial.

photo 2-2 - copie3. Aidez-le à coller l’oeuf sur le papier cartonné.
4. Voilàààààààààà!