Let the sun out

photo-9

Aujourd’hui un petit tutorat pour ces rideaux de fiiiiiille! Oui, nous sommes en train de préparer la chambre de la petite dernière! Enfin des tons roses, des petits trucs mignons et des objets inutiles! Woohoo!

Dans cette chambre nous avions le problème que la fenêtre a une taille bien spéciale et qu’il n’y a pas la place de placer une tringle de rideaux au dessus. Du coup, il fallait du sur-mesure. Comme c’est super simple et que vous êtes peut-être dans la même situation que moi, voici comment procéder:

1. Mesurez la taille de vos vitres et achetez du tissus en conséquence, tout en prévoyant 1cm de plus sur les côtés, le bas et 3cm de plus pour le haut. Selon le « froufrou » que vous souhaitez au niveau de la tringle, prenez plus ou moins de tissus.
Choisissez un tissus léger, car les tringles sont collées sur votre fenêtre et ne supporteraient pas de poids trop lourd.

2. Achetez une tringle à coller sur vos fenêtres, Là aussi prenez les mesures avant, il y en a de toutes les tailles. Si votre fenêtre est à peu près standard, vous pouvez même en trouver chez IKEA. Ca ressemble à ça:

photo 2-2

3. Coupez deux rectangles égaux de la taille de vos rideaux.

4. Pliez les ourlets d’1cm au fer à repasser sur les côtés et le bas de vos rideaux. Les coudre.

5. Avec le même principe que les ourlets, pliez votre tissus deux fois au niveau de l’endroit où le tissus passera dans la tringle, cela fera environ 3cm, , repassez-le et cousez-le à l’extrême limite. De cette manière vous aurez créé une sorte de tunnel pour passer la tringle.

6. Et voilà, vous avez terminé! Si comme moi vous souhaitez ramener vos rideaux au milieu, il vous suffit de couper deux rectangles dans le tissus restant, de les plier en quatre, de les repasser et de les coudre.

photo 1-2

… et il se pavane!

Image

Il y a quelques semaines, j’ai acheté le livre « 60 activités Montessori pour mon bébé » parce que, soyons honnêtes, au début à part les passer du transat au tapis de jeux, du lit au transat et retour sur le tapis de jeux, on ne sait pas trop quoi en faire de ces minus. Eh bien j’ai bien fait, car en fait il y a plein de choses à faire. Mais pour les découvrir je vous laisse acheter le livre, hein. Par contre tout cela demande un peu d’aménagement dans la maison dont ce qui est appelé « l’espace pour l’activité » pour lequel il faut un petit matelas et un grand miroir pour que bébé puisse s’admirer sous toutes les coutures.

Ce qui donne lieu ici à un double tuto (soyons fous!). Le premier pour le miroir. Car pour ma part, il me restait ce vieux miroir IKEA que je trainais de déménagement en déménagement depuis le début de mes études et je ne pouvais plus le voir en peinture:

Image

Et à propos de peinture (subtile transition), j’ai décidé de le peindre pour l’insérer dans le coin Montessori de fiston. Alors pour cela il vous faut: du papier de verre pour poncer le vernis à la main, de la peinture de votre choix, du scotch de peintre et du papier journal pour recouvrir la glace (si, c’est mieux!). Alors pour commencer: on ponce tout le vernis:

Image

(oui, j’étais en bonne compagnie. Il n’y a pas de raison qu’il ne participe pas!). Ensuite vous recouvrez le miroir de papier journal en le collant avec du scotch de peintre et allez-y! Il n’y a plus qu’à peindre. Pour ma part j’ai pris cette couleur ci: oecoplan laque en Silbergrau.

Image

Pour le matelas, j’avais envoyé un mail à Eve Herrmann pour savoir comment elle avait fait le sien. Eve Herrmann c’est la photographe hyper talentueuse du bouquin encensé plus haut et surtout elle fait ce blog génial bourré d’activités Montessori pour ses filles (je suis jalouse, je n’arrive pas à en faire autant avec mes gars. Mais de loin pas). Elle vient de me répondre très gentiment, mais j’avais déjà trouvé une solution entre temps.

Donc j’ai pris deux petits rectangles de  mousse (taille de votre choix) que j’ai mis côte à côte. J’ai acheté du tissus blanc (j’aimais bien le côté motif nid d’abeille du mien) que j’ai plié en deux et que j’ai cousu sur les côtés pour faire une housse de la taille des deux rectangles. Pour les finitions il ne faut pas oublier de faire un ourlet et j’ai ajouté des rubans Petit Pan pour fermer la housse:

Image

… et le tour est joué!

Et pour en revenir à mon titre… J’ai placé mon tout petit sur ce matelas et il a immédiatement essayé de se tourner pour voir son reflet dans le miroir. Il était complètement excité à l’idée d’avoir un pote de jeux si bien fait de sa personne. En gros, je pense que ça le stimule vraiment et je suis très motivée par ce coin activité!

« A petit bonhomme pas bien, on fait un Teddy, ben tiens! »

IMG_1548

C’est sur ce nouvel adage d’une grande sagesse que je vous présente TEDDY fait de mes blanches mains hier pour faire plaisir au petit malade. Du coup j’ai pu tester pour vous le livre des doudous à coudre de Marie-Claire Maison qui m’a été offert par une copine.

Alors voilà mon avis sur la question: foncez acheter ce livre, il est vraiment super bien fait et les patrons sont très simples à suivre. J’en veux pour preuve que j’ai pu réaliser cet ours avec Henri Dès à fond dans les oreilles. Donc pas besoin de concentration particulière, vous n’allez pas vous prendre la tête. (D’ailleurs pour la petite histoire, je vous écris à nouveau avec ce cher Suisse en toile de fond… Mon QI baisse à vue d’oeil).

IMG_1553

Le tissus avec les voitures vient de cette super petite boutique en plein centre de Lausanne, pour les Helvétiques d’entre vous. Du coup ça fait un ours viril tout à fait adapté pour un garçon de presque 3 ans féru de véhicules en tous genres.

IMG_1555