Brice-Style

IMG_7058Pour Pâques nous avons pris notre Citroën-super-sonique pour nous rendre à l’autre bout de la France (sachant que nous sommes en Suisse), à St Jean de Luz. Ouaip, peur de rien. Nous avons bravé les aires d’autoroute les plus dégueues (numéro un au top 10, vraiment), les 100 000h de routes avec 3 enfants à l’arrière (« Mamaaaaaan, Timothée il m’a appuyé sur l’accoudoir de mon siège! », « Papaaaaaaa, Paul il m’a tapé! », « Ouuuinnnnn » – ça, c’est Emilia, 8 mois) et les CDs pour enfants en boucle. Mais franchement, vous avez vu la photo du haut? Ouaip, on le referait à tout moment.

Parce que le Sud Ouest et son jambon, et son chocolat (si, on a lu notre guide, nous!) et ses plages, c’est quand même vraiment de la balle. Surtout à Pâques quand les stations balnéaires ronronnent encore tranquillou. Alors parce que je vous aime, je partage ici mes adresses coup de coeur de ces vacances.

Le logement
Nous avons loué une superbe maison sur Rbnb. C’est celle-la. Attention, coup de coeur assuré! Il y avait tout, mais absolument TOUT pour passer des vacances en famille super agréables! Même le CD compile des plus grands tubes des années 2000. Rien que pour ça…

Les activités
* Bayonne – Bon, nous avons eu la chance d’être là bas pendant la fête du jambon. Fanfares et animaux de la ferme à gogo, c’était chic. En tous cas on a bien aimé cette petite ville au bord de l’eau, mi-Normandie, mi-Alsacienne. A taille humaine, elle est parfaite pour se balader avec les minus.

* San Sebastian – Parce que c’est la classe, nous sommes allés en Espagne aussi pendant cette semaine de vacances (20 minutes de voiture, quoi). Ca dépayse direct, même si tout le monde semble parler français par là bas (et s’en cache parfois pour te faire tourner en bourrique). Là-bas on s’est rempli le ventre de tapas et des restes de glaces des enfants, on les a regardé tourner sur un manège ET on a fait la visite obligatoire à l’aquarium. Attention, ce n’est pas de la gnognotte, il y a même un tunnel dans lequel les requins nagent au dessus de nos têtes. Ca fait tout drôle. Au retour: bouchons et râleries dans la voiture, mais ça, San Sebastian n’y peut rien.

* Le surf – Pour la minute Brice de Nice il suffit de se prendre une petite planche, se glisser telle une anguille dans une combi et aller se prendre la-dite planche dans la figure à la première vague. Le Mâle s’y est essayé avec brio, ma foi. Ca m’a donné envie de tenter l’aventure la prochaine fois.

* Les soins du visage – Il y a eu cette belle journée de pluie torrentielle où le Mâle a tenté le plan loose d’amener les deux grands à la piscine d’eau de mer de Biarritz pour se rendre compte sur place qu’elle était réservée aux scolaires le matin. Hin hin. Moi, pour ce jour là, j’avais réservé un soin du visage ici. Et toc!

* Fontarrabie – En face d’Hendaye, il y a l’Espagne (encore elle!). Il y a un bateau qui fait la navette toutes les 15 minutes pour Fontarrabie. Rien de spécial à voir là-bas, mais cette petite traversée est bien chouette. Nous on en a profité pour casser un verre au bistrot où on était et ramener un grand fiston en pleurs parce qu’il était tombé sur la tête. Des vacances en famille, quoi…

* Le Zèbre à Paillettes – A St Jean de Luz il y a cette petite boutique dans laquelle on a envie de TOUT acheter. Tout. Même la vendeuse super sympa. C’est pour dire.

Voilà nos petites adresses dans la région. Si vous en avez d’autres n’hésitez pas à les partager avec nous!

IMG_7064

Ce rêveuh Bleuuuuuu (ne ferme pas les yeux)

deco-salon-style-scandinave-nordique-fauteuil-tapis-table-basse-pas-cher-maisons-du-monde

Amis lecteurs, vous êtes très forts et avez été nombreux à répondre à mon dernier post, soit en laissant un commentaire, soit en m’écrivant un petit mail. MERCI! Pour vous donner un update absolument revirement de situassionnesque, sachez que notre gentil (et il n’y a pas d’ironie ici) voisin du dessous est passé nous amener les vieux CDs et DVDs de son fils pour nos zouaves. Et ce, alors qu’il n’avait même pas encore découvert notre offrande dans sa boîte aux lettres (voir mon dernier post). Là, je dis chapeau. Ce voisin est un saint.

Il n’empêche que vos commentaires m’ont montré que je ne suis pas seule. J’ai entendu parler de voisins qui voulaient qu’un bébé s’arrête de faire du quatre pattes à partir de 19h. Si. D’autres qui balancent des poussettes « mal rangées » contre les portes. Et encore d’autres qui montent quasi tous les soirs en furie à chaque fourchette qui tombe (ils passeraient leur temps à monter, chez moi). Merci! Car loose partagée, loose bien réduite.

Et vous aviez aussi des bonnes idées que je vais compiler ici:
1. déménager au rez-de-chaussé (tiens, je vais en toucher un mot à notre voisine la prochaine fois que je la vois pchiter ses fleurs dans son jardin).
2. acheter des chaussettes anti-dérapantes (et anti-bruit).
3. transférer la chambre des enfants dans la cave.
4. faire un jeu de tout: « celui qui marche le moins fort a gagné ». Une amie à moi a même un système de pinces à linges-récompenses que je pourrais lui demander de développer ici si cela vous intéresse.
5. mettre des tapis partout.

Du coup, pour nous, le numéro 1 n’est pas pour tout de suite. J’ai essayé de m’attaquer au numéro 2 hier soir, mais j’ai eu la mauvaise idée de regarder à La Halle et je me suis retrouvée au milieu de chaussons Cars et de Minions limite grandeur nature, ça faisait peur. Pour numéro 3, notre cave est trop encombrée, il faudrait la ranger avant :-) Numéro 4 prendra un peu de temps avant de trouver le système qui nous convient. Alors j’ai commencé direct par le numéro 5 (moi? consumériste? du tout!).

Après quelques recherches infructueuses sur IKEA et autres St Maclou, j’ai décidé de taper « joli tapis » sur Google (ouais…) et j’ai trouvé celui que vous voyez là-haut. Il sort tout droit de chez Maison du Monde et je l’aime d’amour. Il y a aussi ces charmants tapis-nuages chez Verbaudet que je peux bien imaginer en descente de lit dans notre chambre-des-parents:

images-1

Mais en gris, hein, parce que chez nous, le blanc, c’est du gris de toute manière…

Et en dernier, j’ai vu ce magnifique tapis, mais impossible de le retrouver en ligne:

Le-tapis-graphique-à-triangles-multicolores-201504070937556l

Voilàààààà… Si vous avez d’autres coups de coeurs tapiesques, n’hésitez pas à poster les liens en commentaire!

De la malédiction du voisinage

IMG_6593.JPG

Est-ce que je vous avais déjà dit que j’ai trois enfants?
Est-ce que je vous avais déjà dit qu’ils ont 4 ans, 2 ans et 7 mois?

Bon, autant vous dire qu’ils sont sacrément bruyants. Paul hurle NON à tout ce qu’on lui demande. Tim ne se déplace qu’en courant. Emilia a découvert que c’était bien rigolo de taper du pied sur le parquet. Les joies familiales, quoi.

Mais si les parents arrivent à supporter beaucoup de choses parce qu’ils n’y sont pas pour rien, les voisins, eux, n’ont rien demandé à personne. D’où ma non-surprise en rencontrant notre voisin du dessous ce midi qui m’a demandé très gentiment si nous pouvions essayer d’éviter de faire du bruit avant 7h du matin. Malheureusement, mon cher ami, je ne peux rien vous promettre. Mais en attendant, voici un belle carte et des cookies qui fument dans le four pour me faire pardonner de vos années de calvaire à venir.

Bon mais plus sérieusement, nous allons essayer de mettre quelques choses simples en place:
1- demander aux enfants de ne pas courir dans l’appartement (vous avez dit « simple »?)
2- tapisser le sol de tapis attire-poussière
3- demander aux enfants de ne pas venir nous rendre visite dans notre chambre en se levant le matin (ça, c’est une BONNE résolution!)
4- leur recouvrir les petons de chaussettes anti-dérapantes

Mais si j’écris tout ça c’est parce que j’ai besoin de vous: que mettriez-vous d’autre en place pour ne plus être le-voisin-du-dessus-boulet?

DIY Cadre-à-bonshommes

IMG_6307

Ce week-end il y avait de la motivation de bricolage dans la maison alors on s’en est donné à coeur joie. Nous avions quelques vieux passe-partout qui trainaient et dont nous ne savions que faire. J’ai d’abord pensé faire un petit théâtre et je garde cette idée, mais comme mon fiston voulait faire un petit cadal à sa maîtresse j’ai eu une autre idée dont vous pouvez admirer le résultat ci-dessus. Appelons cela un cadre-à-bonshommes (attention je copyright ce nom de génie au plus vite).

Pour ma part, je garde aussi l’idée de faire toute la famille dans un tel cadre, je pense que ça peut donner une chouette décoration de porte d’entrée!  Bref, voici comment vous pouvez réaliser votre cadre-à-bonshommes:

Il vous faut:
– un passe partout
– du papier blanc
– des feutres
– du carton
– des bâtonnets de glace
– de la colle liquide
– des ciseaux

  1. En un premier temps, demandez à votre enfant de dessiner les personnages (en l’occurrence lui et sa maîtresse – fayot)IMG_6300
  2. Ensuite vous collez votre feuille sur du carton et vous découpez tout autour des personnages.IMG_6305
  3. Collez ensuite vos bâtonnets derrière les personnages.IMG_6306
  4. Toujours avec la colle, fixez les bâtonnets derrière le passe-partout. C’est sympa de le faire un peu empiéter sur le cadre comme sur la photo du haut.

Et voilààààà.
J’ai hâte de voir vos réalisations!